« SI », « C3I » et gestion de crise : concepts « SIGEOSS »-« SAGEOSS » (concept : J.Triquell)

 

 

Introduction (intégralité de l’article sur la page « C3I, SIGEOSS-SAGEOSS »)


 

 

Dans une entreprise (comme dans toute autre entité amenée à gérer un patrimoine informationnel), le système d’information est l’épine dorsale du capital immatériel . . .

Son développement réfléchi s’inscrit d’ailleurs dans une « démarche qualité » : l’importance du rôle de la DSI se retrouve dans la « mesure et la valorisation » de chaque type d’actif (détail de ce capital auprès de l’ « observatoire de l’immatériel » http://www.observatoire-immateriel.com).

L’importance du S.I. dans l’entreprise le place tout naturellement au centre de toutes les préoccupations de l’ensemble des acteurs internes, notamment lors d’une crise touchant cette entité.


 

L’indispensable démarche d’anticipation (cf. notamment l’article sur la « SSI et stratégie globale de protection de l’entreprise ») impose à l’entité une réflexion et la préparation de plans spécifiques :

(PCA (Plan de continuité d’activé) – PRA (Plan de reprise d’activé) – PCO (Plan de continuité organisationnel) – PCI (Plan de continuité Informatique) – RPO – (Recovery Point Objective)- RTO (Recovery Time Objective)… (Cf. article sur le positionnement de la « préparation à la gestion de crise » dans la stratégie globale de protection de l’entreprise et l’étude sur les 200 PME/PMI).


 

Sensibilité extrême évidente du S.I.  … d’autant que la gestion même de la crise peut être amenée à s’appuyer sur un applicatif informatique d’aide à la décision.


 

« C3I »  et gestion de crise …


 

Les anglo-saxons désignent le « SIC » par « C3I » pour « Command, Control, Communications, Intelligence (renseignement), et le positionne parmi les «clés de la guerre contemporaine».

Lors de la gestion de certaines crises, le système d’information et de communication doit effectivement pouvoir répondre à ces besoins « d’organisation, de coordination et de conduite d’opérations ».

C’est le cas notamment lorsque cette crise touche un site étendu (site sensible comme un aéroport, une zone portuaire, une centrale électrique …), sur lequel de nombreux acteurs sont amenés à intervenir. Le plus souvent d’ailleurs, une autre difficulté réside dans le fait que ces intervenants ont des missions et des compétences territoriales différentes (sécurité, sûreté, renforts externes…).


 


 

sigeoss-jpeg4Ces principes et contraintes sont à l’origine d’un concept initié en 2004 : SIGEOSS « Système d’Information GEographique et de GEstion de l’information Opérationnelle de Sécurité et de Sûreté »

Ce concept a été décliné par la Gendarmerie des Transports Aériens (G.T.A.) sur les grands aéroports français (en cours d’intégration) : «  Système Aéroportuaire de Gestion de l’information de Sécurité et de Sûreté ».


 

Voici quelques précisions sur le concept d’origine et la déclinaison développée pour la Gendarmerie des Transports Aériens.


 

 


 

… suite de l’article sur la page « C3I – SIGEOSS – SAGEOSS » …

 

 


 


 

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « « SI », « C3I » et gestion de crise : concepts « SIGEOSS »-« SAGEOSS » (concept : J.Triquell) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s