« FABRIQUONS DE LA CONFIANCE ! » : l’Etat, l’entreprise, l’humain, l’ intelligence économique face aux cybermenaces …

Joseph Triquell – Cybermenaces, cybercriminalité, cyberguerre, cyber-espionnage, cyber-résilience …   Le Club des Directeurs de Sécurité des Entreprises  (CDSE)  alerte les entreprises sur les risques qu’elles encourent si elles restent en position de réaction plutôt qu’en anticipation. Le  CDSE, lors de son colloque annuel du 6 décembre 2012  s’inquiète pour les entreprises qui n’intègrent  pas les bonnes… Lire la suite « FABRIQUONS DE LA CONFIANCE ! » : l’Etat, l’entreprise, l’humain, l’ intelligence économique face aux cybermenaces …

L’intelligence économique cultive les paradoxes …

J. Triquell L’intelligence économique en France cultive les paradoxes, se heurtent à des obstacles culturels et peine à trouver une orientation claire… Depuis maintenant plusieurs années , les rapports Martre, Carayon et Mongereau ont construit peu à peu le concept « intelligence économique » dans sa définition la plus globale, pour les acteurs de la compétitivité économique… Lire la suite L’intelligence économique cultive les paradoxes …

Méthode ORCAE v2- « Intelligence économique attitude » et protection globale de l’entreprise

J.Triquell O.R.C.A.E. : Organisation Réfléchie et Capacité d’Anticipation dans l’Entreprise. 108 pages – V2 – Janvier 2010 – Version publique L’ « intelligence économique attitude » ou « comment aider l’entreprise à s’inscrire dans une démarche qualité en développant une stratégie globale de protection »… Il s’agit d’une méthode qui permet d’aider le chef d’entreprise à déployer une stratégie… Lire la suite Méthode ORCAE v2- « Intelligence économique attitude » et protection globale de l’entreprise

« Infogérance à distance » et sécurité des entreprises…

1 – Quelques récentes affaires sont susceptibles d’inciter des risks managers, DSI, RSSI et chefs d’entreprises à s’interroger à nouveau sur les risques liés à l’externalisation de prestations informatiques (cf. article sur les sous-traitants), surtout si elles sont concernées par des contrats « d’infogérance à distance » (infogérance globale ou partielle) . . .